RAPPPORT SYNTHESE DE DEUX CAMPAGNES DE FORMATION EN EDUCATION FINANCIERE ORGANISE PAR LE RIM EN PARTENARIAT AVEC PAIFAR-B

  1. Entre le projet d’Appui à l’Inclusion financière Agricole et Rurale (PAIFAR-B) et  le Réseau des Institutions de microfinance du Burundi, RIM, il a été convenu que ce dernier  procède à la Formation de 800 clients-micro entrepreneurs des IMF, membres des coopératives qui ont initialement bénéficié des appuis des projets techniques du FIDA comme PRODEFI, PRODEMA, PNESADR-IM, PAIVA-B etc. Selon FAIFAR-B, le choix des bénéficiaires devaient  respect les aspects genre (60% femmes)  et jeune.
  2. Cinq institutions de microfinance ont donné leurs clients/membres-microentreprenneurs  pour bénéficier de cette formation. Il s’agit de la Caisse Coopérative d’épargne et de Crédit Mutuel (CECM), Twitezimbere microfinance,  Union pour la Coopération et le Développement (UCODE-microfinance), Fédération Nationale des Coopec du Burundi  ( FENACOBU) et Womens Initiatives for Self Empowerment ( WISE).
  3. Pour les deux campagnes, le RIM a formé un effectif de huit cent dix-huit  (818) microentreprenneurs proposées par les 5 IMFS susmentionnés, soit 389 micro-entrepreneurs pour la première campagne et 429 microentreprenneurs pour la deuxième campagne. Ainsi, le RIM a dépassé de 18 le nombre de  microentreprenneurs formé et convenu avec PAIFAR. Cela pour dire que la mission a été réalisée à plus de 100 %, soit 102 %.
  4. Parmi les huit cent dix-huit (818) microentreprenneurs qui ont bénéficié de cette formation, trois cent  quatre-vingt-trois (383) étaient des hommes  tandis que les hommes étaient au nombre de quatre cent trente cent cinq (435).
  5. Egalement parmi les 818 micro-entrepreneurs, quatre cent  trente-quatre micro-entrepreneurs avaient l’âge  se trouvant entre dix-huit (18) et trente-cinq (35)  ans tandis que  trois  quatre-vingt-quatre parmi eux avaient l’âge supérieur à trente-cinq ans.
  6. Il importe, en sus,  de signaler que  parmi les 818 participants, se trouvaient 11 agents de crédits  envoyés par les IMF susmentionnés qui ont suivi pleinement la formation, soit deux (2) agents de crédit de UCODE microfinance, un agent  (1) de la CECM,  trois (3) de la FENACOBU, trois (3)  de Twitezimbere microfinance et deux (2) de WISE.  La participation des Cadres du partenaire PAIFAR en vue d’apprécier la qualité du module ont témoigné de l’importance que ce partenaire porte à l’amélioration du niveau de l’inclusion financiere au Burundi, et, de surcroit  à l’amélioration du  bien être de la population 
  7. Il sied aussi de signaler la présence fort remarquée de quelques représentants de l’Administration locales comme les administrateurs, les chefs  de colline. Leur participation active, leur appréciation de la formation permet de conclure que le PARTENAIRE PAIFAR-B devrait étendre la formation à l’autorité locale.


 

Tags: 

LOCALISATION DU SIEGE SOCIAL DU RIM

PUBLICITÉS

Education - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.